Tes photos sont belles, tu dois avoir un bon appareil photo? Si vous êtes un photographe sérieux, vous avez certainement entendu ça plus d’une fois dans votre vie.

J’en étais à mes débuts en tant que photographe et je participais à ma première exposition collective. Lors de la première journée, une femme était venue à mon kiosque et n’arrêtait pas de me poser des questions par rapport à mes photos, le matériel que j’utilisais, comment je produisais, etc. Bref, elle prenait beaucoup de place à mon kiosque. Pendant ce temps, les clients passaient mais voyant que j’étais très occupée, ils continuaient leur chemin pour la plupart. Finalement, après près de 2 heures à mes côtés, la gentille dame décida de partir.

Le lendemain matin, quelle ne fut pas ma surprise, la gentille dame s’en alla s’installer à l’entrée avec son kiosque et… sensiblement les mêmes produits que je vendais. Il va s’en dire que j’étais déçue, blessée et frustrée par l’injustice de la situation. Au début de l’après-midi, un homme grisonnant s’arrêta à mon kiosque. Il examina mes produits très attentivement puis, sans dire un mot, il reparti faire le tour de la salle une seconde fois. Il revint à mon kiosque et fit le même scénario qu’au premier tour puis il reparti faire le tour de la salle une troisième fois. Mais cette fois-ci, j’étais prête. Prête à lui dire ce que je pensais.

Il ne me laissa pas le temps de parler et s’est mis à me raconter son histoire tout en me regardant avec un beau sourire. Connaissez-vous l’histoire de deux grands amis; un photographe et un peintre. Malgré leur amitié, l’un n’avait jamais vu le travail de l’autre.

Un jour, le photographe invita son ami peintre au vernissage de sa première exposition. Le peintre n’en revenait tout simplement pas de la beauté et de la qualité des photographies de son ami. Il lui dit comme ça « Tes photos sont tout simplement magnifiques. Tu dois avoir un bon appareil photo? ». Le photographe sourit simplement sans rien ajouter.

Six mois plus tard, c’est au tour du peintre d’inviter son ami photographe au vernissage de sa première exposition. Le photographe était subjugué par la beauté et la simplicité de ses peintures. Il lui dit comme ça « Tes peintures sont tout simplement magnifiques. Tu dois avoir de bons pinceaux? ».

L’homme me fit un clin d’œil et me dit comme ça « Vos photos sont magnifiques et vous avez beaucoup de talent. Ne laissez personne vous dire le contraire. ». Puis, il continua son chemin. Nul vas s’en dire que cette rencontre me fit un grand bien et que je n’ai jamais regardé en arrière après cela.

La morale de cette histoire, dire de quelqu’un qu’il doit avoir un bon appareil, en parlant d’un photographe, c’est comme dire d’un peintre qu’il a de bons pinceaux.

L’appareil ne fait pas la photo. Vous, le photographe, faites la photo.

Lilianne Pilon Photographe

Pin It on Pinterest

Share This